Image 5 conseils pour souscrire à une garantie hospitalisation

5 conseils pour souscrire à une garantie hospitalisation

La vie est pleine de surprises dont certaines sont pourtant désagréables comme le fait de tomber malade. Malheureusement, ce problème peut toucher tout le monde, quelle que soit la tranche d'âge. La souscription à une garantie hospitalisation permet justement de faire face à cette situation difficile. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux comprendre cet indispensable dans un complémentaire santé.

Vérifiez vos besoins

Comme son nom l'indique, la garantie hospitalisation couvre seulement les dépenses liées à une éventuelle hospitalisation du bénéficiaire. Contrairement à ce que beaucoup pensent, elle convient parfaitement à une personne en bonne santé. Comme elle exclut en effet les postes optiques ou dentaires, cette garantie s'adresse à un sujet qui n'a pas de besoin dans ces rubriques.

Cette garantie présente toutefois l'avantage d'offrir un niveau de couverture très haut. Le remboursement peut concerner les frais de séjour, la chambre particulière ainsi que le forfait journalier. Celui-ci prend également en charge les dépassements honoraires qui sont pratiqués actuellement par plus de 70 % des médecins.

Avant de souscrire à cette garantie particulière, il convient évidemment de faire le point sur ses besoins en matière de soin de santé. Elle peut vous convenir si vous n'avez pas de besoins spécifiques en optique et/ou dentaire.

Faites attention au délai de carence et vérifiez le type de prise en charge

Avant de souscrire à une garantie hospitalisation, il est judicieux de bien se renseigner à propos du délai de carence. Ce dernier peut varier d'une mutuelle ou assurance à une autre. Mais plus ce délai est long, mieux ce sera le remboursement proposé pour le bénéficiaire en cas d'hospitalisation.

Dans le concret, un délai de carence de 3 mois, par exemple, signifie qu'on ne peut pas recevoir un remboursement pour une hospitalisation en dessous de ce délai. Toutefois, il arrive qu'une Compagnie d'assurance propose d'abroger ces délais dans des cas particuliers comme une maladie grave. Il sera mieux ainsi de se renseigner sur ces exceptions avant la souscription.

Concernant les prises en charge, celles-ci peuvent dépendre du type d'établissement hospitalier. Le remboursement pour une hospitalisation dans un établissement standard peut en effet être différent de celui pour un hôpital psychiatrique. Ce dernier est en effet souvent classé dans la catégorie d'établissement spécialisé par les mutuelles et assurance. Ce qui peut entrainer une limitation de la durée de remboursement.

Définissez vos budgets et utilisez un comparatif

La garantie hospitalisation vient compléter les remboursements offerts par la sécurité sociale en cas d'hospitalisation. Comme sa prise en charge se limite aux dépenses liées à l'hospitalisation, cette offre s'avère donc moins coûteuse. Ce qui fait d'elle un excellent choix en cas de budget limité.

Pourtant, vous pouvez toujours choisir cette garantie seule si vous pouvez prendre en charge les dépenses exclues (soins dentaires, lunettes, etc.). Pour cela, il est conseillé de faire le point sur vos capacités à supporter ces charges avec vos propres moyens.

Enfin, il vaut mieux comparer toujours les offres d'assurance avant de retenir une offre. Durant vos choix, privilégiez plutôt les courtiers qui profitent d'une notoriété auprès de ces clients pour une prise en charge satisfaisante et rapide. Chez Filiassur, on garantit un versement des indemnités dès 48 heures d'hospitalisation. De plus, le courtier Filiassur promet des indemnités libres d'utilisation et non imposables. (http://www.flexmedia.fr/entrepreneurs-inspirants/filiassur-11-annees-croissance-pour-cette-societe-courtage-assurances/)